Sur notre parcours

 

Georges SIMENON, belge natif de Liège, est un auteur francophone, père du commissaire MAIGRET.

Jean-Marc BANDURA, cyclotouriste belge francophile, vous conduira sur des routes qu’il connaît et qu’il aime.

Nous passerons également à Roulers et visiterons le musée

consacré à la compétition cycliste, ce Musée a longtemps été géré par Freddy MAERTENS en personne, il est un incontournable, Roulers s’étant auto-proclamée « ville des champions du monde ». Il est vrai que la ville natale de Patrick LEFEVERE, Directeur Sportif emblématique, est celle où a été organisée une des premières courses cyclistes en Belgique, le 23 mai 1869, y est née l’expression « flandrien » pour désigner un type de coureurs « pauvres et populaires, mais aussi forts physiquement et persévérants. Les Flandriens jouissent d’une réputation internationale, et ils ont aussi apporté joie et bonheur à la communauté locale ». 

Roulers compte donc 4 champions du monde : Benoni Beheyt, Patrick Sercu (également champion olympique), Freddy Maertens et Jean-Pierre Monseré qui ont, ensemble, décroché six titres mondiaux chez les professionnels.

A Audenarde, il y a un autre Musée, dédié au Tour des Flandres, ou Ronde Van Vlaanderen, en espérant avoir le temps d’un passage éclair… avant de rejoindre le Carrefour de l’Arbre, dernier secteur pavé de Paris – Roubaix, puis le vélodrome avec ses célèbres douches !

La plus grande écluse du monde est en Belgique mais vous ne la verrez pas ! Elle permet à des navires de passer de la mer à un port sans tenir compte des marées.

Le plus grand ascenseur à bateaux est également belge, c’est le double ascenseur de Strépy-Thieu où nous irons. Il établit une liaison du bassin de la Meuse au bassin de l’Escaut avec un dénivelé de plus 120 mètres.

Le plan incliné de Ronquières qui est aussi au programme, offre une voie de Charleroi à Bruxelles, la Belgique étant leader mondial de ce mode de transport. Par exemple, las péniches belges ne peuvent venir en France, par incompatibilité avec le gabarit français, dit gabarit Freycinet qui date de 1879 ! La norme belge est aujourd’hui la norme européenne. Vous découvrirez beaucoup sur la batellerie !

La Citadelle de Namur dont la rampe d’accès, la Route Merveilleuse, testera vos mollets et votre dérailleur, vous offrira un panorama « merveilleux » sur la confluence de la Sambre et de la Meuse !

Le Mur de Huy ne pouvant être escamoté… il vous détournera quelques instants des rives tranquilles de la Meuse avant que nous vous mettions à contribution pour le financement de l’Euro P N en vous imposant un travail d’extraction de charbon à la mine, Patrimoine Mondial de l’Unesco, à Blégny ! (port du casque de mineur obligatoire).

Avant de découvrir Liège, nous irons tester vos aptitudes aux bonnes trajectoires à Spa Francorchamps où nous déjeunerons avec une vue sur le circuit.

Bien évidemment, vous visiterez des brasseries et testerez leurs produits !

C’est un programme chargé que nous ajusterons ensemble, vraisemblablement par un ou deux départs à 7 h 30, des arrivées parfois plus tardives, pour profiter des opportunités ! Certes, c’est le « Plat Pays » mais un kilomètre reste un kilomètre et le temps que nous espérons au beau fixe, peut nécessiter quelques ajustements… De plus amples informations vous seront communiquées au fur et à mesure pour un verrouillage définitif vers le 30 juin. Vous comprenez mieux notre rejet d’avancer les dates !

Traverser un pays implique des visites, des rencontres, des échanges sans compter sur cette satanée Covid.

 

 

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© Amicale Euro Cyclotourisme